Pages Menu
Categories Menu

Boost Moto N°54

Déjà vue !? Eh bien non car dans cette trouble ressemblance, cette Z750 signée Selme Design est en quelque sorte la soeur jumelle de la machine que nous vous avions présentée dans notre numéro 52. A cela une seule explication : la rançon de la gloire, comme on dit !

Succès garanti !

Cela ne fait donc pas si longtemps que Nicolas Selme a ouvert son petit atelier, mais le succès a été au rendez-vous dès la publication de sa première création sur base de Z750 dernière génération. Deux jours et la moto était vendue ! Les amateurs se bousculant à l’autre bout de la ligne téléphonique, il a donc fallu trouver un remède à tout cela en enchaînant un second roadster tout en restant fidèle à ses principes : pas deux fois la même moto ! Pour répondre à la demande du client, on est parti sur une base quasi identique avec Z750 arborant une robe blanche pailletée et des jantes couleur or. Pour le reste, on part donc sur une transformation du même type avec tête de fourche et coque de sportive, sans oublier une belle sélection d’accessoires pour finaliser le tout. Comme sur la première Z sortie des ateliers Selme Design, le charme opère instantanément, notamment avec cette teinte immaculée qui donne aux lignes du roadster une personnalité unique.

Le feu à diode intègre les clignotants.

Disques Wave sur fond or… Quel luxe !

Une tête de fourche qui donne tout le caractère à cette réalisation.

Ligne unique

Dans la catégorie, il est vrai que Selme Design n’est pas le seul à proposer des transformations sur base de roadster recevant des coques arrière de sportives, pour autant il est pour l’instant le seul à nous avoir présenter ce type de transformations sur la base du nouveau Z750 de Kawasaki. Aux lignes résolument modernes de la moto, s’ajoute donc l’emprunte du préparateur pour obtenir une prépa vraiment réussie. La cible a ici était la Yamaha R6 en ce qui concerne la greffe de la partie arrière. Les lignes des deux machines d’origine étant très réussies, il n’était pour autant pas une évidence que la combinaison des deux soit forcément réussie. C’est pourtant le cas et l’on peut dire que la greffe a parfaitement pris. Le berceau du cadre est donc modifié pour permettre l’assemblage tout en respectant le profil général de la moto ; le réservoir doit lui aussi être légèrement transformé.

Le garde-boue vient également de chez TopLine.

Greffe de la coque de R6 et sellerie sur mesure pour accorder le tout.

Pour ce qui est de l’installation de cet arrière de R6, on choisit tout de même de conserver la possibilité de duo avec la présence des repose-pieds. Les assises pilote et passager sont refaites avec un cuir blanc cousu de fils or afin de reprendre les teintes de la moto. Pour l’habillage de l’avant, on conserve les écopes d’origine de la Kawa et l’on s’attarde plus sur la tête de fourche que l’on a trouvée dans la gamme des 50cm3 et adaptée sur Z750 qui conserve son bloc compteur. Le choix est d’ailleurs bien fait avec un design très élancé qui s’accorde bien avec le profil de la coque de R6. Top Line est également au rendez-vous pour le garde-boue arrière, mais aussi pour le sabot moteur qui impose son dessin aussi remarquable que réussi.

Chaque chose étant à sa place, il reste donc à apporter une sélection d’équipements de qualité pour achever la préparation. On attaque avec Rizoma pour le poste de pilotage avec une gamme qui se décline dans différentes anodisations or, argent ou noir. Guidon, ponté, embouts, poignées, leviers, bocaux sont donc « Made in Italy » avec la finition habituelle associant qualité de fabrication et design. De très belles commandes reculées complètent la sélection faite dans le catalogue de l’équipementier. Niveau indicateurs, on fait dans la discrétion avec un modèle de chez BIHR Racing à l’avant et un feu à diode avec clignos intégrés à l’arrière. Le freinage dispose quant à lui d’un kit de durites aviation et de disques Wave. Restait enfin à apporter la touche symphonique au moteur, laquelle est aussi très esthétique avec cet échappement Akrapovic. Si l’originalité est importante, le soin apporté aux détails et à la finition l’est tout autant, et dans ce cas présent c’est un zéro faute !

Toujours le beau profil de l’échappement Akrapovic…

L’instrumentation du roadster reste en place.

Les roulettes LSL savent se faire discrètes.

Le sabot TopLine apporte vraiment un design inédit.

Or et argent pour les accessoires, on soigne vraiment la présentation.

Teknik

Modèle
Kawasaki Z750

Moteur
Cylindrée : 750 cm3
Filtre : origine – Echappement : Akrapovic

Partie cycle / Freinage
Suspensions : origine
Freinage : durites avia, disques Wave.

Déco / Accessoires
¤ Carénages : modif bâti Ar avec coque Yamaha R6, sabot et GB TopLine, tête de fourche 50cc
¤ Equipement : clignos BIHR, feu à diodes clignos intégrés, Rizoma – commandes reculées, guidon, pontet, poignées, embouts, leviers, bocaux, protections LSL
¤ Peinture : blanc pailleté et or, peinture cadre époxy, sellerie sur mesure